Choisir le système qui convient le mieux à une personne à besoins complexes en matière de communication est une étape essentielle du parcours de la CAA. Il faut commencer en ayant à l'esprit le but final. Presumer des compétences signifie en fin de compte, que nous espérons que l'utilisateur est capable d'utiliser davantage de mots que simplement des noms pour formuler des demandes. Notre but est que les utilisateurs apprennent à combiner les mots ensemble pour faire des phrases et exprimer leurs pensées, leurs sentiments et leurs opinions. Nous souhaitons également qu'ils apprennent à lire et à écrire afin d'avoir la liberté de pouvoir dire ce qu'ils veulent exprimer.

Pour y arriver, nous devons fournir aux utilisateurs de CAA un système dont le vocabulaire inclut de nombreux mots appartenant à toutes les catégories grammaticales. Nous devons aussi leur permettre d'utiliser l'alphabet. Ce sont les fondements du langage et de la communication. En leur donnant l'opportunité de s'entraîner sur ces bases, les utilisateurs de CAA peuvent communiquer de manière indépendante et efficace.

Dans des termes plus techniques, cela signifie que vous devez choisir un système de CAA équilibré. Ce qui signifie un système de CAA basé sur les mots du vocabulaire de base et permettant également un accès rapide au vocabulaire spécifique et à l'alphabet. 

Cet article présente les différentes propriétés d'un vocabulaire équilibré conçu pour permettre le développement des compétences linguistiques d'un utilisateur de CAA.

Quels sont les mots du vocabulaire de base ?

Un système de CAA équilibré est basé sur les mots du vocabulaire de base avec un accès rapide au vocabulaire spécifique et à l'alphabet. Premièrement, quels sont les mots du vocabulaire de base ?

Alors que la langue française dispose d'environ 100 000 mots, une liste de seulement 300 mots permet de couvrir environ 80% du vocabulaire que nous utilisons quotidiennement ! Ces mots sont appelés « mots du vocabulaire de base ».

Les mots du vocabulaire de base incluent principalement les verbes (« aller », « venir »), les adjectifs (« bon », « petit »), les prépositions (« vers », « sur »), les pronoms (« vous », « que »), les articles (« le », « un »), et les conjonctions (« et », « mais »). Seuls 10% des 300 premiers mots du vocabulaire de base sont des noms. Ces noms sont très génériques (« fille », « maison ») plutôt que spécifiques (« porc-épic », « céleri »). 

Permettre aux utilisateurs apprenants la CAA d'accéder rapidement à ces mots du vocabulaire de base leur procure un outil puissant et flexible pour exprimer ce qu'ils souhaitent dire. Ils n'ont pas à dépendre de phrases préprogrammées ou de phrases du type « Je veux » et « Je vois ». A la place, ils peuvent choisir parmi un nombre de mots relativement réduit pour créer leurs propres phrases, exprimer leurs idées et travailler leur grammaire. Ils peuvent apprendre à communiquer en fonction de motivations différentes au lieu de devoir simplement choisir entre un certain nombre de photos ou d'objets. Plutôt que d'apprendre un nouvel ensemble de mots par leçon, ils peuvent bâtir leurs compétences linguistiques en utilisant un ensemble flexible de mots pour répondre à des questions ouvertes à propos de divers sujets.

Mots du vocabulaire de base et vocabulaire spécifique

Alors que l'utilisation des mots du vocabulaire de base est très importante, cela ne signifie pas pour autant que nous ne fournissions pas d'autres types de vocabulaire essentiel. Un système de CAA devrait inclure les mots du vocabulaire de base ainsi que les mots du vocabulaire spécifique.

Les mots du vocabulaire spécifique ont une signification plus précise que ceux du vocabulaire de base. Ils ont une autre portée et permettent de décrire quelque chose avec précision en utilisant le moins de mots possible.  Les mots du vocabulaire spécifique sont généralement des noms, mais aussi des verbes (« sauter », « couper en dés ») et des adjectifs (« élégant », « délicieux »). Chaque mot du vocabulaire spécifique n'est pas utilisé aussi fréquemment que chaque mot du vocabulaire de base. Pour des raisons d'efficacité, les systèmes de CAA présentent habituellement les mots du vocabulaire de base sur la première page ou sur la page d'accueil. Les mots du vocabulaire spécifique sont localisés dans d'autres dossiers.

Le vocabulaire spécifique comprend de très nombreux mots. Mais tous les mots du vocabulaire spécifique n'ont pas la même importance pour chaque personne. Chacun d'entre nous affectionne particulièrement certains sujets dont nous aimons parler : les personnes les plus importantes de notre vie, nos lieux et objets préférés. Ces mots sont différents pour chacun. L'un des éléments les plus importants dans la mise en œuvre du vocabulaire d'une personne est de s'assurer que les mots de leur vocabulaire spécifique soient disponibles. Nous voulons être certains que ceux-ci soient faciles à atteindre dans les dossiers spécifiques, sans devoir trop naviguer.

Accéder à l'alphabet :

De plus, tous les systèmes de CAA doivent permettre l'utilisation d'un clavier. Même si l'utilisateur ne peut pas encore lire ou écrire, l'aptitude à « gribouiller » est importante. Les interlocuteurs peuvent aussi montrer comment écrire avec un clavier. L'utilisateur de CAA devrait pouvoir commencer à gribouiller ou à écrire ainsi que voir des inscriptions écrites sur son système de CAA à l'aide d'un clavier.

Les mots du vocabulaire de base ainsi qu'un accès direct aux mots du vocabulaire spécifique font qu'un système de CAA est équilibré. C'est ce qui permet à un utilisateur apprenant la CAA de bien communiquer et ceci de façon indépendante.

Expressions et phrases préprogrammées

Certains systèmes de CAA reposent sur des expressions et des phrases préprogrammées. Cette pré-programmation implique qu'il faut écrire des phrases à l'avance. Cela revient donc à prévoir ce qu'un utilisateur de CAA veut dire et à ajouter ces phrases à la page. Bien que cela puisse être parfois utile, il est beaucoup plus important d'établir une communication basée sur les mots du vocabulaire de base et du vocabulaire spécifique. Cela donne à l'utilisateur le vocabulaire et l'opportunité d'exprimer de façon indépendante ce qu'il veut dire, dans toutes les situations.

Dans un système de CAA équilibré, nous devons penser différemment l'utilisation des phrases préprogrammées. Idéalement, l'utilisateur de CAA devrait écrire les phrases intégrées au système. S'il ne peut pas encore écrire en utilisant l'alphabet, il peut à la place, utiliser les boutons de son système de CAA. Au lieu que les personnes qui l'entourent soient obligées de deviner ce qu'il veut dire, l'utilisateur de CAA peut écrire un message, l'enregistrer et l'attribuer à un bouton pour pouvoir l'utiliser ultérieurement. Cela permet d'économiser du temps et de communiquer efficacement. Cela signifie aussi qu'il puisse prononcer ses propres mots et non pas ceux des autres !

En voici un exemple : Un utilisateur de CAA veut toujours savoir ce qui va se passer ensuite ! En utilisant le vocabulaire de base dans Proloquo2Go, celui-ci commence à poser régulièrement des questions par écrit à ses parents. Cela débute par « quoi faire ? », puis « quoi faire week-end ? ». Avec un peu de modélisation, il pourra combiner l'action de sept boutons pour demander « qu'est-ce qu'on va faire pendant le week-end ? ». Il pose cette question de nombreuses fois. Nous savons qu'il en est capable. Doit-il le prouver tous les jours en réécrivant son message ? Non ! Nous enregistrons plutôt ce message et l'attribuons à un bouton dans son dossier de questions pour qu'il puisse le dire rapidement, facilement et à tout moment. 

Les expressions et les phrases préprogrammées peuvent être utiles si elles sont utilisées de cette manière.  Rédiger des nouvelles et des histoires, enregistrer vos sujets préférés et vos idées, pré-écrire de ce que vous voulez dire lors d'un rendez-vous médical et disposer de phrases prêtes à être utilisées dans le cadre de situations difficiles, sont d'autres exemples.

Alors que nous pouvons apprécier l'intérêt des phrases préprogrammées, celles-ci ne doivent pas être l'élément essentiel d'un système de CAA. Les expressions et les phrases devraient être ajoutées au système de CAA ainsi que les mots du vocabulaire de base. De cette manière, l'utilisateur de CAA peut les utiliser avec leur vocabulaire de base pour plus d'interaction et une vraie communication. Lorsque les phrases préprogrammées font partie des pages prioritaires d'un système de CAA, la personne apprenant la CAA n'a pas l'opportunité de développer ses facultés de communication de manière indépendante.

Les vocabulaires de Proloquo2Go

Proloquo2Go est un exemple de système de CAA équilibré qui permet d'aider au développement du langage et de la communication. Proloquo2Go dispose de deux vocabulaires de base qui peuvent être envisagés pour un utilisateur de CAA. Le système intègre le vocabulaire Crescendo et le vocabulaire Gateway (en anglais). 

La prochaine étape

Nous avons soigneusement considéré l'importance des mots du vocabulaire de base, du vocabulaire spécifique, de l'alphabet et des phrases préprogrammées dans un système de CAA. Cela nous aide à choisir, parmi les différentes possibilités, le meilleur système de CAA pour son utilisateur.

Une fois que vous avez choisi votre système de CAA, la prochaine étape consiste à commencer à le personnaliser. Ce qui inclut choisir le nombre de boutons sur une page par laquelle vous allez débuter.

Cet article fait partie de la série d'articles Apprendre la CAA qui traite de la « Mise en place de la CAA ». 

____________________________________________________________________

Références et liens