Stimuler l'utilisateur et interagir avec lui

Choisir des activités intéressantes et stimulantes qui poussent l'utilisateur de CAA à communiquer. Créer des occasions de communiquer. Modéliser sur le système de CAA au cours des conversations et les interactions quotidiennes.

On communique efficacement lorsque l'on est intéressé et stimulé. La communication permet de réelles interactions.  Lorsque l'utilisateur est stimulé et qu'il interagit, on peut développer le langage et une communication fructueuse. En se focalisant sur les forces et les centres d'intérêt des utilisateurs de CAA, on peut créer de nombreuses occasions de les stimuler et de développer leurs compétences langagières.

La CAA n'est pas un test

De nombreux utilisateurs de CAA, contrairement aux enfants qui apprennent à parler, ont peu d'opportunités de stimuler et de développer leurs compétences langagières. Les apprenants sont souvent testés lorsqu'ils utilisent leur système de CAA. On leur pose des questions destinées à identifier ce qu'ils savent ou ce qu'ils ne savent pas. On leur pose des questions qui n'ont aucun sens. On demande aux utilisateurs d'utiliser leur système de CAA pour démontrer leurs compétences. Comment peuvent-ils être motivés si leur système de CAA est utilisé de cette manière ?

La CAA n'est pas un test. La CAA ne devrait pas être utilisée de cette manière. La CAA ne devrait pas être utilisée pour faire des exercices ennuyeux et répétitifs. Tout ceci peut conduire l'utilisateur à détester son système de CAA et l'empêcher d'en percevoir la véritable valeur.

Stimuler et motiver l'utilisateur

Au lieu de cela, il faut stimuler l'utilisateur de CAA. Pour ce faire, il faut trouver des points de convergence, prendre en compte leurs centres d'intérêt et développer leurs points forts.  Choisissez des activités stimulantes et intéressantes. Engagez de réelles conversations. Motivez l'utilisateur pour qu'il vous adresse de vrais messages.

Chaque utilisateur de CAA est différent. Il peut être intéressé par de nombreuses idées et activités différentes.  Travaillez ensemble avec l'utilisateur et l'équipe pour trouver des idées stimulantes qui permettent de créer des occasions de développer des compétences langagières.

Équilibrer l'effort requis

A chaque fois que l'on essaie de stimuler un utilisateur de CAA, il faut prendre en compte l'effort réalisé et le récompenser. L'effort se mesure à la facilité ou la difficulté avec laquelle l'utilisateur réussit une activité. La récompense c'est de voir la réaction qui résulte du fait d'avoir réussi à communiquer un message qui a permis de réaliser quelque chose. Il faut trouver le bon équilibre entre l'effort demandé et la récompense. Si une tâche est trop difficile ou si elle demande trop d'effort, les utilisateurs risquent de ne pas être stimulés, et particulièrement s'ils ne sont pas récompensés ou s'ils n'en perçoivent pas le bénéfice. De la même manière, si une tâche est trop facile, l'utilisateur s'en lassera très vite.

Vérifiez l'activité que vous avez planifiée. Comment pouvez-vous faire en sorte de maximiser les chances de réussite et que l'utilisateur soit stimulé ? 

Créer de réels motifs pour communiquer

Stimuler ne consiste pas simplement à faire en sorte que l'utilisateur regarde dans notre direction, il ne s'agit pas non plus de lui demander de suivre des instructions ni de tester ses connaissances. Il faut créer de réels motifs pour communiquer. Créez des occasions de lui montrer comment utiliser des mots sur son système de CAA ou utilisez-le pour rendre le message intéressant et amusant. 

La participation à des activités intéressantes permet de créer des occasions de faire des commentaires et de poser des questions. Faites la liste de ce que l'utilisateur aime ou n'aime pas. Ayez toujours à portée de main des livres motivants, des objets et des activités, prêts à être utilisés à tout moment. Essayez constamment de nouvelles choses. Dénichez des jouets et des jeux peu coûteux partout où vous allez. 

Soyez toujours attentif à l'âge. Choisissez des activités, des jeux et des livres qui correspondent à la tranche d'âge de l'individu. 

Créer des opportunités

On peut parfois être un peu créatif et saboter la situation pour permettre aux individus de communiquer.

Voici quelques exemples. Chacun d'entre eux peut permettre de créer des opportunités de communication :

  • Donner le mauvais objet (exemple : donner à quelqu'un une fourchette pour manger un yaourt, etc.)
  • Les objets hors de portée (exemple : mettre les objets qui présentent un haut niveau d'intérêt sur les étagères les plus hautes, ou dans des boîtes qui sont difficiles à ouvrir, etc.)
  • Oublier une étape (exemple : mettre des chaussures sans chaussettes, donner du papier mais pas de crayons, etc.)
  • Être farceur (exemple : jouer des tours et faire des farces, mettre des bestioles sur l'oreiller de papa, mettre un coussin péteur sur la chaise de sa sœur, etc.)
  • Faire des erreurs (exemple : mettre une chaussure sur sa tête, mettre du sel dans le café, etc.)

 Utilisez ces stratégies avec précaution et avec respect pour l'utilisateur.

Conversations et opportunités d'interaction

On donne souvent un système de CAA à l'utilisateur pour qu'il participe à l'activité que l'on a planifiée. Il peut, pendant cette activité, utiliser son système pour faire des commentaires et des formuler des demandes. Mais est-il possible pour l'utilisateur de prendre part à une réelle conversation ?

Le plus souvent, une personne pouvant faire usage de la parole ne parle pas uniquement de l'activité qui se déroule devant lui. Ils partagent également des informations à propos de sa vie et de ses centres d'intérêt. Il pose des questions au sujet des personnes qui l'entourent. Il discute avec d'autres personnes à propos de tout et n'importe quoi.

Dans certains cas, les utilisateurs de CAA ont beaucoup moins d'occasions d'avoir des conversations. Cependant, on peut aider les utilisateurs à développer leurs compétences conversationnelles. Les conversations sont un moyen formidable de développer les compétences langagières et de créer des connexions avec les autres.  L'utilisateur peut apprendre à utiliser son système de CAA pour avoir des conversations pendant que les personnes qui sont autour de lui modélisent dessus.  Elles peuvent montrer des mots sur le système à mesure qu'elles parlent. Il peut être également utile d'apprendre à l'utilisateur comment entamer des conversations. Laissez-vous guider par l'utilisateur et aidez-le à entamer des conversations à propos de ses centres d'intérêt. Les conversations peuvent avoir lieu à tout moment. Elles peuvent se produire pendant les moments de transition et les pauses qui ont lieu entre les activités. L'important est de trouver des occasions d'interagir, et ensuite, de modéliser pour créer des conversations.

Recherchez les occasions fortuites d'entamer des conversations dans n'importe quelle activité. Ce qui est intéressant ce sont les commentaires qui peuvent survenir en marge de ces activités. Dans de nombreux cas, les utilisateurs peuvent démarrer des conversations sur un autre sujet. Par exemple si vous êtes en train de faire un puzzle sur les animaux de la ferme, l'utilisateur peut se remémorer une histoire qui lui est arrivé dans une ferme.  Mettez à profit cette conversation pour modéliser des mots qui ont un rapport avec une sortie à la ferme (exemple : nous sommes allés à la ferme, la ferme c'était chouette, j'ai aimé les poules, nous avons donné à manger aux cochons, etc.). On peut être amené à parler de beaucoup de choses lorsque l'on suit le flux naturel des conversations engagées par l'utilisateur. Si un sujet lié à la conversation en cours ou bien un sujet différent surgit, laissez-faire et observez quels mots supplémentaires sont utilisés et quelles interactions se produisent.

Langage et conversations

  •  
Interaction sociale
Dire bonjour et au revoir « Salut », « au revoir », « à plus »
Simple politesse  « s'il vous plaît », « merci »
Compétences conversationnelles Initier une conversation - « veux vous parler » Poser le sujet - « mon chien est malade » Poursuivre / maintenir le sujet - « il ne mange pas » Changer de sujet - « j'aime les chats » Faire des objections - « c'est pas bien » Demander au partenaire - questions ciblées - « Avez-vous un chien ? » « Avez-vous eu un bon week-end ? » Terminer une conversation - « A plus tard »
Taquiner / Flirter / Faire des compliments  « Tu es bête », « J'aime tes cheveux »
Raconter des blagues  « Toc, toc »
Négocier « Si je mange encore deux carottes, je peux avoir un biscuit ? »

De nombreuses phrases et de nombreux mots peuvent nous aider à avoir des conversations et à développer des interactions sociales. On peut modéliser ces mots et ces phrases pour les utilisateurs.

Dans le tableau ci-dessous, on peut voir de quelles façons on peut utiliser le langage pour participer à des conversations.

Pour plus de précisions, nous vous recommandons de visiter la Core Word Classroom d'AssistiveWare (en anglais) dédiée aux mots du vocabulaire de base. Vous y trouverez de nombreux documents de planification. Chaque outil de planification inclut une section concernant les interactions sociales. Vous pourrez consulter différents exemples de modélisation des interactions sociales dans le cadre des activités que vous mettez peut-être déjà en œuvre.

Commencer à stimuler et à interagir

Lorsque nous stimulons les utilisateurs et que nous interagissons avec eux, nous créons des occasions de développer leurs compétences langagières et leur capacité à communiquer.

Cet article sur la stimulation et l'interaction fait partie d'une série d'articles concernant l'apprentissage de la CAA sur « Commencez à communiquer».

Suivez les liens ci-dessous pour en savoir plus sur les stratégies qui permettent de commencer à communiquer :

Maintenant que nous avons commencé à communiquer en utilisant la CAA, il nous faut ensuite étudier les moyens qui permettent de développer les compétences langagières et communicatives.

________________________________________________________________________________

Liens et références