Sans aucun doute, la stratégie essentielle qui est abordée et mise en avant en tant que meilleure pratique est la stimulation du langage assisté ou modélisation de la communication. Nous pouvons tous comprendre que les utilisateurs de CAA ne peuvent pas apprendre comment utiliser de façon efficace leur système de CAA pour communiquer s’ils ne voient pas les personnes autour d’eux l’utiliser de façon régulière et efficace.

Cependant, bien que nous parlions fréquemment de l’importance de la modélisation, le « comment » n’est pas souvent abordé de façon concrète.

La première chose à faire est toujours de s’y mettre avec courage et d’essayer, tout en se souvenant que peu importe le comment, c’est toujours mieux qu’aucune modélisation !

Modélisez avec la CAA

Lorsqu’on démarre tout juste à modéliser avec des personnes, la façon dont vous modélisez les mots et le langage est importante. Alors tenez bien compte du Faire et Ne Pas Faire d’aujourd’hui…

  • Concentrez-vous sur les mots clés lorsque vous modélisez 

ET

  • Ne vous sentez pas obligé de toujours modéliser des phrases grammaticalement complètes

Lorsque nous nous concentrons sur la modélisation des mots clés d’une phrase, nous ciblons les mots les plus importants nécessaires à faire passer le message. Si je modélise : « JE ALLER MAGASIN ACHETER BANANES », même si ce n’est pas grammaticalement complet, le sens de ma phrase peut être compris. Tout spécialement si je modélise tout en racontant à mon ami ce que j’ai fait le matin même.

Les mots clés sont un moyen puissant de montrer comment nous combinons les mots entre eux pour construire des phrases et le langage, sans exiger de savoir ou comprendre la grammaire. Malheureusement beaucoup d’entre nous sont des obsédés de la grammaire. Nous détestons les fautes de grammaire et l’idée de modéliser des phrases qui ne sont en fait pas grammaticalement correctes, nous inquiète ! Mais, bon - nous devons tous nous y faire !

Logiquement, modéliser les mots clés avant les phrases grammaticales devrait avoir du sens - c’est probablement comme cela que les utilisateurs de CAA développeront le langage. Ils vont probablement nous parler et communiquer avec nous à l’aide du vocabulaire de base, avant de construire des phrases, tout comme les enfants qui développent le langage ! Partout où je suis allée, nous avons toujours fêté le succès d’une personne qui réussit à combiner le vocabulaire de base plutôt que de la critiquer sur sa pauvre grammaire.

On peut rencontrer plusieurs problèmes si on se concentre sur la modélisation de phrases complètes et grammaticalement correctes avec un système de CAA :

  • On peut trop s’attarder à obtenir une grammaire correcte avec tous les petits mots qui vont avec, que la petite fenêtre ouverte sur un moment magnifique d’apprentissage peut se refermer.
  • Cela peut aussi entrainer pour nous de la frustration; tout spécialement quand nous ne pouvons pas trouver les bons mots sur le système de CAA qui nous permettront de faire une phrase correcte. Modéliser chaque mot est accablant !
  • Et souvent ce n’est pas la vraie vie - prenons-nous toujours tous le temps de faire de longues phrases complexes ? Souvent nous prononçons avec effort un ou deux mots pour faire passer rapidement et efficacement notre message, ce qui est aussi important pour les utilisateurs de CAA.
  • Cela peut nous empêcher de devenir de bons partenaires de modélisation en communication ! Nous renonçons ! Nous pensons que nous ne modélisons pas correctement ! Nous trouvons que modéliser est trop difficile ! Maintenant si nous nous enlevons la pression de modéliser la grammaire, et à la place si nous pensons aux mots clés, nous pouvons démarrer et construire notre modélisation de la langue tout en nous familiarisant avec le système de CAA en même temps que l’utilisateur de CAA commence à l’utiliser plus souvent

Points clés à ne pas oublier :

  • Lorsque vous modélisez avec un système de CAA, il est tout à fait acceptable de modéliser 1-2 mots (selon les besoins) avec le système CAA tout en exprimant verbalement la phrase complète. Par exemple, je pourrais modéliser sur le système de CAA « JE ALLER MAGASIN ACHETER BANANES », et verbalement « je suis allée au magasin pour acheter des bananes »
  • Il est aussi normal de modéliser la grammaire au bon moment selon la personne. Par exemple, si la personne utilise son système de CAA pour dire « JE ALLER MAGASINS » si on lui demande ce qu’elle a fait, alors ce peut être une occasion parfaite de modéliser et de lui montrer qu’elle peut utiliser l’assistance grammaticale pour trouver le verbe « SUIS ALLÉE », ou pour modéliser des petits mots comme « AU » et « AUX » sur son système de CAA

Combien de mots devrait-on modéliser ?

En règle générale, il est souvent recommandé de modéliser les mots et le langage d’un niveau juste au-dessus de celui du niveau de compétence de l’apprenant CAA. Donc, si l’apprenant n’utilise pas encore le système pour communiquer à l’aide de mots uniques, modéliser au niveau du mot unique. Par exemple, si vous quittez la classe pour aller à la bibliothèque, vous pouvez dire « Il est temps d’aller à la bibliothèque » et vous touchez le bouton « ALLER » sur le système CAA au moment où vous dites le mot « aller ». Une fois l’apprenant au niveau du mot unique, passez au niveau supérieur : ajoutez un mot lorsque vous modélisez. Ainsi, si vous quittez la maison pour aller voir sa grand-mère, vous pouvez dire « Allons voir Nanna » et touchez « ALLER » et « NANNA » au moment où vous prononcez ces mots. Continuez de construire votre modélisation de combinaisons de mots pour correspondre au langage de l’utilisateur de CAA

Quel genre de mots devrait-on modéliser ?

Il est important de proposer beaucoup de modélisation pour enseigner grâce au vocabulaire de base. Montrer aux personnes comment utiliser les mots du vocabulaire de base de façons différentes, avec des combinaisons de mots différentes pour communiquer est une chose très puissante !

Il est important de modéliser des mots que nous utilisons pour différentes raisons - Il est normal de modéliser comment demander des choses (« je veux »), mais il est tout aussi important de modéliser le langage nécessaire pour commenter, poser des questions, donner son avis, décrire des choses, raconter les dernières nouvelles ou des histoires, démarrer des conversations et plus encore.

À votre tour

Réfléchissez à une activité que vous aimez faire avec votre/vos utilisateur/s…quels sont les MOTS CLÉS que vous pouvez utiliser et modéliser durant cette activité ? De quelles façons allez-vous combiner ces mots tout en modélisant ? Savez-vous comment les trouver dans votre vocabulaire de mots de base ? Pour quels types (fonctions) de communication modélisons-nous ?

Ici le tableau des Fonctions de communication : Fonctions de communication en français (Kate Ahern).

C’est comme pour tout, plus vous modélisez, plus cela sera facile. Alors, concentrez-vous sur la modélisation de ces mots clés et ne pensez pas à devoir toujours modéliser des phrases grammaticalement complètes !