À FAIRE et À NE PAS FAIRE - Accès à la CAA

Si les utilisateurs de CAA désirent communiquer et quand ils le veulent, ils doivent avoir accès à leur système de CAA ! Le reste de l’équipe a aussi besoin d’un accès rapide et instantané. Comment pouvons-nous modéliser si le système de CAA est dans l’armoire ou déchargé ?

Plusieurs fois au cours de ma vie, j’ai perdu ma voix. Chose plutôt désastreuse pour une orthophoniste ! Tout à coup, non seulement je n'étais pas capable de parler, pas capable de dire aux gens que faire, ou ce que je pensais - Je n’ai vraiment pas apprécié du tout ! Pour la plupart d’entre nous, nous avons notre voix, disponible si et quand nous le désirons. Pouvez-vous imaginer que quelqu’un vous ôte ce privilège ? 

Pour beaucoup de personnes souffrant de problèmes vocaux ou ne parlant pas du tout, leurs voix résident dans leur système de CAA. S’ils désirent communiquer et quand ils le veulent, ils doivent avoir accès à leur système de CAA. Ça ne leur convient pas s’il est dans l’armoire. Ça ne leur convient pas si la batterie est faible. Ça ne leur convient pas s’il est toujours dans leur sac d’école. Décider que le système de CAA ne devrait être utilisé seulement à l’école, pendant les repas ou au MacDonald ne leur convient pas. Avoir accès à leur système de CAA, est donc de la responsabilité de tous les membres de l’équipe.
 
Si une personne souffre de handicap physique, nous ne lui enlevons pas sa chaise si elle a besoin de se déplacer. Si une personne souffre de handicap auditif, nous ne lui enlevons pas ses prothèses auditives lorsqu’elle a besoin d’entendre. Si une personne souffre de handicap visuel, nous ne lui enlevons pas ses lunettes lorsqu’elle a besoin de voir. Alors pourquoi enlevons-nous le système de CAA d’une personne qui a besoin de parler ?

Communicants multi-modaux

C’est souvent plus compliqué pour beaucoup d’utilisateurs de CAA… beaucoup de personnes ont de nombreuses façons de faire passer leur message. Peut-être utilisent-elles une combinaison de vocalisations et des approximations de mots, des gestes et le langage des signes tout autant que leur système robuste de CAA. Sans doute que dans le monde trépidant dans lequel elles vivent, il est plus facile de se fier à leurs vocalisations et gestes parce que c’est plus rapide et plus facile ? Il est certain que nous devons apprendre à valoriser et apprécier toutes les méthodes de communication.
 
Mais que se passe-t-il lorsque cette communication échoue, lorsque nous ne pouvons pas comprendre ce que la personne essaie de nous dire ? Et si la personne a beaucoup PLUS à nous dire que ce qu’elle peut à l’aide de bruits et de gestes seulement ? Beaucoup d’utilisateurs de CAA ont besoin de tous les mots et du langage présents dans leur système de CAA et cela veut dire qu’il faut qu’il soit là, prêt à être utilisé dès qu’ils en ont besoin.
 
J’appelle mon copain Matthew mon meilleur communicant multi-modal parce qu’il communique très efficacement grâce aux mots et aux vocalisations, combinés avec un large répertoire de signes. Il utilise ces méthodes de communication toute la journée et cela lui permet souvent de faire passer rapidement son message. Cependant, ces modes de communication ne marchent pas très bien avec des personnes qui n’y sont pas familières. Cela ne l’aide pas non plus s’il veut dire à son professeur ce qu’il a appris de la leçon sur le recyclage. Et cela ne l’aide pas quand Maman ne comprend pas ce qu’il essaie de lui raconter sur sa journée à l’école. A ce moment là, Matthew utilise son système de CAA. À de nombreuses, nombreuses reprises dans la journée, il l’utilise parce que ses mots et gestes ne sont pas toujours suffisants.


Matthew
Matthew utilise son système CAA pour raconter sa journée d’école à Maman

Tout le monde a besoin d’accéder à son système CAA !

Mais ce n’est pas suffisant de juste donner à un utilisateur de CAA l’accès à un système de CAA - le reste de l’équipe a besoin aussi d’un accès rapide et instantané ! Au cours du mois de la CAA, nous avons parlé de la modélisation du langage pour les personnes sur un système de CAA. Comment pouvons-nous modéliser si le système de CAA est dans l’armoire ou déchargé ? Alors accrochez-vous à votre système de CAA et soyez prêt à l’utiliser et à modéliser à tout moment. Pensez à tous les moments d’apprentissage possibles dans votre journée ! Dans le cas de Matthew, son équipe garde le système de CAA disponible  tout le temps pour pouvoir modéliser les mots et les phrases, et ils le font que Matthew décide d’utiliser son système de CAA ou non. Lisez le chapitre sur les accessoires qui facilitent l’accès au système de CAA un peu plus loin dans cet article. 
 
Une autre façon d’accéder à un système de CAA est d’envisager des systèmes de faible technologie ou basés sur les tableaux en papier. Prendre des photos de pages clés, les imprimer et les plastifier peut être une autre manière intéressante d'accéder tout le temps à un système de CAA, tout spécialement si, touchons du bois que ce ne soit pas le cas, quelque chose est arrivé à votre iPad ! 
 
Récemment, je travaillais dans une classe où il n’y avait qu’un iPad, alors nous avons fabriqué des tableaux en papier pour les étudiants puissent les utiliser pendant que l’enseignant modélisait sur l’iPad. Dans les classes, des éducateurs fabriquent des tableaux de mots de base pour les mettre sur les murs. Cela veut dire que les mots de base sont constamment disponibles pour la modélisation durant la journée d’école et cela fait souvent partie de l’enseignement explicite des mots de base.

Tableau papier
Exemple d’un tableau papier, tiré de la vidéo « Vocabulaire des mots de base et Communication » par Dynamic Learning Maps

Les accessoires qui vous aident à garder votre système de CAA accessible

Les familles et le personnel scolaire peuvent s’inquiéter des coûts occasionnés pour le remplacement des appareils endommagés et peuvent refuser l’accès pour conserver des appareils « en bon état ». Il y a plusieurs possibilités à envisager pour protéger les appareils ainsi la sécurité n’est plus une raison pour limiter l’accès. Et il y a des options pour les utilisateurs qui veulent avoir leur appareil de CAA à portée de main :

  • Protections : Voir une vidéo d’un appareil iOS tomber en bas des escaliers ou rebondir sur le ciment peut réduire les craintes de chacun. Il y a tellement de protections disponibles de nos jours, qu’il est impossible d’être à jour. Et c’est une bonne chose. Les utilisateurs de CAA ont un large choix et peuvent sélectionner une protection correspondant à leurs propres besoins et même dans leur couleur préférée ! On peut trouver des protections souples et moelleuses ou des coques rigides de type militaire. L’un des meilleurs endroits pour voir une large gamme de protections est le tableau Pinterest de Lauren Enders.
  • Courroies : Pour les utilisateurs sans problème de mobilité, emporter leur propre appareil de façon à ce que « leur voix » les accompagne partout offre un accès idéal. Certains utilisateurs pensent que porter leur appareil grâce à une courroie ou un harnais leur permet de libérer leurs mains lorsqu’ils ne communiquent pas. D’autres utilisateurs trouvent qu’utiliser une coque protectrice et une lanière d’appareil photo est une bonne option. Les lanières d’appareil photo permettent ainsi de personnaliser le système de CAA et de correspondre à la personnalité de l’utilisateur.
  • Harnais : Les jeunes utilisateurs peuvent bénéficier du port d’un harnais qui soutient l’appareil. Le harnais peut être plus confortable et répartit le poids d’un appareil plus important de manière plus sécurisante.
  • Boucles de ceinture : Les adultes qui utilisent des appareils plus petits peuvent envisager une coque qui peut être rangée dans un étui rattaché à la ceinture ou bien une coque munie d’une boucle de ceinture.
  • Supports : Les appareils de CAA peuvent être montés sur un bureau, un guichet, un comptoir et aussi sur une chaise roulante. 

Nous communiquons toute la journée, alors ne limitez pas l’accès d’un utilisateur de CAA à son système de CAA.