VocaPriority™

VocaPriority™ résout un problème ancien avec la CAA : chaque utilisateur a besoin de mots différents mais les thérapeutes et les parents disposent d'un temps limité pour effectuer le paramétrage.

Le problème

Chaque utilisateur est différent

Pour communiquer efficacement il faut utiliser un système de Communication Augmentée et Alternative (CAA) personnalisé pour répondre aux besoins et aux centres d'intérêt de l'utilisateur. Puisque chaque utilisateur est différent, il est impossible de fournir un vocabulaire qui réponde à 100%, dans sa version standard, aux besoins de chacun. Le vocabulaire de base de Proloquo2Go, comme de nombreux vocabulaires, repose sur les « mots de base », à savoir des mots tels que « Je », « tu », et « aller » qui nous permettent de communiquer dans le cadre de conversations habituelles. La page d'accueil des mots du vocabulaire de base de Proloquo2Go est constituée de ces mots de base. Mais les besoins de chacun varient considérablement sur la plupart des autres pages qui contiennent des « mots spécifiques » : des mots regroupés en catégories telles que « chips », « raisins » et « bananes » dans la catégorie Encas.

La personnalisation prend du temps

La plupart des systèmes de CAA permettent de résoudre ce problème en sélectionnant un nombre relativement restreint de mots pour chaque catégorie spécifique. Ces mots sont sélectionnés sur la base d'une appréciation clinique, portant sur les termes qui sont le plus souvent utilisés dans chaque catégorie. Mais, les mots sélectionnés peuvent différer de manière significative par rapport à ce que l'utilisateur veut véritablement communiquer. Il faudra certainement ajouter de nombreux boutons, en supprimer ou en modifier, avant que le système ne soit prêt à être utilisé. La quantité de travail fournie par le thérapeute et les parents pour personnaliser le système est souvent trop importante. Il en résulte que le système ne permet pas à l'utilisateur de disposer des mots dont il a besoin pour communiquer. Une solution alternative consiste à afficher une grande quantité de mots sur chaque page afin que les mots préférés de l'utilisateur aient une forte probabilité d'y figurer (ainsi que de nombreux mots qui ne sont pas pertinents pour l'utilisateur). Mais cette solution complexifie la recherche des mots pour l'utilisateur.

VocaPriority propose une solution

Niveaux de priorité

VocaPriority propose une solution inédite pour résoudre ce dilemme. La solution subdivise, sur chaque page, les mots en trois groupes ou niveaux de priorités : le Premier niveau contient les mots que l'individu utilise souvent ; le Deuxième niveau contient les mots qu'il utilise occasionnellement ; et le Niveau de Stockage contient les mots qu'il n'est pas susceptible d'utiliser. Les mots du premier niveau sont toujours visibles. Les mots du deuxième niveau sont accessibles au moyen d’un bouton Plus. Les mots placés dans le stockage sont masqués, mais accessibles à l’utilisateur en mode Édition.

Capture d'écran du Premier niveau du dossier Nourriture
Capture d'écran du Premier niveau du dossier Nourriture
Capture d'écran du Deuxième niveau du dossier Nourriture
Capture d'écran du Deuxième niveau du dossier Nourriture
Capture d'écran du Niveau de Stockage du dossier nourriture.
Capture d'écran du Niveau de Stockage du dossier nourriture.

Rendre service à la fois aux utilisateurs et aux thérapeutes

Les niveaux de priorité ont été préprogrammés pour la majorité des pages spécifiques. Avec VocaPriority, le processus de personnalisation du vocabulaire pour un utilisateur se résume à la promotion ou à la rétrogradation de mots entre les différents niveaux de priorité. Les utilisateurs doivent, autant que possible, être impliqués dans le processus. Ainsi, ils peuvent indiquer l'emplacement de chaque élément en fonction de leurs préférences. De cette façon, les pages spécifiques peuvent être actualisées rapidement afin de répondre aux besoins exacts de l'utilisateur. Il va de soi qu’il est possible d’ajouter, de supprimer et de modifier des boutons. Cependant, dans la plupart des cas, cela n’est pas nécessaire. Le temps nécessaire à la personnalisation du système en est considérablement réduit. S'il le faut, le vocabulaire peut ainsi facilement être ajusté en cours de route. L'utilisateur dispose ainsi de pages clairement structurées permettant d'accéder plus facilement aux mots les plus pertinents, sans être gêné par les mots de moindre utilité.