Alors, comment pouvez-vous aider vos enfants à développer un vocabulaire non seulement fonctionnel, mais riche aussi ? Voici 3 choses importantes à garder en mémoire:

1. Lisez tout !

Les Almanachs (Almanach Vermot) sont souvent ignorés, mais c’est une des meilleures façons d’accroître le vocabulaire parce qu’ils sont remplis de nouveaux mots que les enfants n’entendent pas habituellement dans les conversations. On y trouve beaucoup d’informations pratiques, narratives et non fictionnelles - on parle des livres qui ont une intrigue et une structure qui ressemblent à un chapitre de livre. C’est le meilleur des deux mondes ! 
 
Les encyclopédies universelles sont une ressource inépuisable. Tous les sujets sont abordés (l’océan, l’être humain, les plantes…), vous trouverez de quoi intéresser votre enfant. Pour chaque sujet, vous trouvez du texte et de magnifiques images et dessins pour aider à la compréhension.
 
Des livres comme « Le Kididoc des pourquoi » offre des réponses simples à des questions souvent complexes. 
 
Les bandes dessinées sont aussi intéressantes. Jean-Pierre Petit, est un auteur de bandes dessinées scientifiques et propose une trentaine d’histoires vulgarisant les sciences. Son site « savoir sans frontières » met en ligne gratuitement toute sa production en plusieurs langues. Visitez également le site de Strip Science

2. Continuez à faire la lecture à votre enfant

Faites la lecture à haute voix à vos enfants, même s’ils savent lire seuls. Choisissez des livres avec un vocabulaire plus avancé que celui des livres qu’ils pourraient lire seuls et vous les encouragerez à améliorer leurs compétences.
 
Les livres d’images sont excellents à regarder ensemble, dès l’école primaire. Puisqu’ils sont censés être lus à voix haute par les adultes, les auteurs utilisent des mots riches et variés que les enfants n’emploient pas seuls. Pour trouver sur internet des livres d'images, vous pouvez utiliser des histoires de Tar Heel Reader que vous pouvez importer vers Pictello pour les rendre intéractives.
 
Ou bien essayez les contes de fées venants de différents pays pour retrouver des histoires familières, mais avec de nouveaux mots. Saviez-vous qu’il y a 58 versions différentes dans le monde du « Petit chaperon rouge » ? Et ce n’est même pas le conte le plus lu. Lisez l’histoire de Cendrillon ou La petite pantoufle de verre avec à chaque page une version différente selon le pays. Allez à la bibliothèque pour découvrir d’autres possibilités.
 

3. Modélisez les mots déscriptifs

Choisissez son livre d’images préféré et à tour de rôle utilisez des mots différents pour décrire les images, ou bien un livre d’images seules et utilisez autant de nouveaux mots que possible pour raconter une histoire. En voiture, parlez de ce que vous voyez, un conducteur râleur dans une voiture sale ou une branche d’arbre qui s’est cassée et qui est tombée sur le sol.
 
Élargissez son vocabulaire : expliquez la différence entre fou et furieux, jolie et belle, rouge et rouge écarlate. Cela développera ses compétences en communication et en lecture en même temps. Les enfants apprécient les magnifiques levers du soleil et ressentent les profondeurs du désespoir, alors aidez-les à acquérir le vocabulaire pour lire et comprendre ce qu’ils éprouvent tout en parcourant les pages des livres.