La CAA bilingue

Être en mesure d'utiliser une application en plusieurs langues, avec plusieurs voix, et passer facilement de l'une à l'autre, est une fonctionnalité que l'on retrouve parmi bon nombre de nos produits. Il nous a fallu déployer beaucoup d'efforts pour y parvenir. 

La genèse

Lorsque les systèmes de communication améliorée et alternative ont fait leur apparition, ceux-ci étaient, pour la plupart, disponibles dans une seule langue. Quelques-uns prenaient en charge plus d'une langue, mais il ne s'agissait pas de systèmes intégrés. Il fallait obligatoirement sélectionner une langue en particulier. Passer d'une langue à l'autre était un processus extrêmement complexe, pour ne pas dire impossible à réaliser. De tels systèmes ne répondaient évidemment pas aux besoins des utilisateurs bilingues qui utilisent en permanence deux langues dans leur vie quotidienne.

Nous avions une forte conviction concernant la CAA : cet outil, doit permettre à l'utilisateur d'exploiter toute l'étendue du langage et être le reflet de la réalité. Il ne s'agit pas d'une liste stricte de règles qui régit l'utilisation du langage. En gardant ce principe à l'esprit, nous voulions créer un système qui réponde aux besoins réels des locuteurs bilingues. Nous avons dû faire en sorte que le système prenne en charge le vocabulaire, les voix et les modes d'utilisation d'une personne bilingue ou multiculturelle. Nous avons décidé, en amont, de ne pas en faire une fonctionnalité premium ni une fonction supplémentaire payante. De notre point de vue, nos utilisateurs ne devraient pas payer plus cher pour disposer des langues qui font partie de leur quotidien.

Une application de synthèse vocale multilingue

Proloquo4Text fut la première étape de notre parcours. Nous voulions créer une application multilingue dès le départ. Il n'est pas nécessaire d'activer des paramétrages spéciaux ni d'acheter des composants supplémentaires. Tout est disponible dans l'application. L'application a été pensée pour être utilisée dans plusieurs langues, de la manière la plus fluide possible. L'application détecte la langue dans laquelle vous tapez et active la voix de synthèse correspondante. Ceci est aussi possible phrase par phrase. On peut également changer la langue de l'interface, des phrases enregistrées et de la prédiction en quelques clics seulement. C'est aussi facile que de changer la langue de son clavier. Aujourd'hui, près de 20 % des utilisateurs de Proloquo4Text utilisent l'application en deux langues ou plus.

Capture d'écran de Proloquo4Text montrant le changement de langue

Aux États-Unis, il y a une forte proportion de locuteurs bilingues de l'espagnol et de l'anglais. Il fallait donc proposer une expérience totalement bilingue dans la version espagnole de Proloquo2Go. Cela nous paraissait évident. 

Nous souhaitions également proposer aux utilisateurs de la CAA des expériences pertinentes. La CAA doit être mise à la disposition de l'utilisateur tout au long de la journée, afin qu'il puisse communiquer. Si un utilisateur ne peut faire usage de la CAA qu'en anglais alors qu'elle parle espagnol avec son entourage, que pensez-vous qu'il risque de se produire ? Il est fort probable qu'elle abandonne le système.

Nous pensons également qu'il est important pour les utilisateurs qu'ils soient en mesure d'exprimer leur propre identité. Pour cela, il faut intégrer au système les langues et les voix auxquelles l'utilisateur pourra s'identifier. Le système de CAA reflète sa personnalité, peu importe le moment ou l'interlocuteur qu'il a en face de lui. C'était d'ailleurs déjà le cas en ce qui concerne les accents régionaux en anglais.

Relever le défi

Il nous est donc apparu logique de créer une version de Proloquo2Go intégrant les variantes américaines et européennes de l'espagnol. Rendre bilingue une application de CAA textuelle est une chose, mais le faire avec un système basé sur les pictogrammes en est une autre. Cela introduit un niveau de complexité supérieur. 

Lorsque nous avons décidé de créer cette fonctionnalité dans Proloquo2Go, c'est à dire notre solution de CAA basée sur les pictogrammes, nous nous sommes lancés dans l'inconnu. Les quelques travaux de recherche disponibles sur le sujet semblaient indiquer que cela en valait la peine. Il n'existait cependant aucun retour d'expériences sur lesquels nous pouvions baser notre travail. Nous avons donc dû apprendre au fur et à mesure. 

Par ailleurs, alors que la documentation scientifique à propos du vocabulaire de base en anglais est pléthorique, celle qui concernait l'espagnol était très limitée. La plupart des systèmes en espagnol qui s'appuyaient sur le vocabulaire de base étaient directement traduits de l'anglais. Ils ne permettaient pas d'utiliser les mots les plus fréquemment employés en espagnol. La première étape pour AssistiveWare a consisté à mener des recherches pour créer un vocabulaire de base de haute qualité en espagnol, ce qui a nécessité plusieurs mois de travail.

Capture d'écran de Proloquo2Go, montrant la disposition des mots clés de Crescendo en espagnol

La deuxième étape était de trouver un moyen de faire fonctionner en parallèle les systèmes en anglais et en espagnol. L'une des plus grandes difficultés que nous ayons rencontrées concernait la présentation du vocabulaire. Crescendo est basé sur le principe de la planification motrice [link]. Les mots restent positionnés, autant que possible, au même endroit dans tout le système afin de faciliter l'apprentissage. Nous voulions y parvenir, partout où cela était possible, pour les deux langues. Plus facile à dire qu'à faire. L'anglais est une langue germanique et l'espagnol une langue romane. Leurs grammaires sont fondamentalement différentes. Nous avons dû faire attention à programmer le système en espagnol de façon à ce qu'il puisse fonctionner de manière indépendante mais aussi en parallèle avec l'anglais. Nous avons conservé les points communs partout où cela était possible, mais nous avons fait en sorte que chaque langue fonctionne indépendamment de l'autre.

La conception du vocabulaire ne constituait seulement qu'une étape. Nous avons également créé des voix d'enfants bilingues en collaboration avec le Acapela Group et Tobii Technology. Créer des voix de synthèse bilingues est un procédé encore plus complexe que créer des voix monolingues. La sélection de comédiens pour l'enregistrement des voix d'enfants bilingues, devait nous permettre de réunir les critères nécessaires et de trouver le juste équilibre. Les acteurs devaient avoir une diction et une élocution parfaite dans les deux langues. Nous voulions également que leurs voix aient une pointe d'accent (un très léger accent espagnol lorsqu'ils parlent anglais) pour renforcer leur caractère bilingue. Les acteurs devaient avoir suffisamment de maturité pour être capable de passer plusieurs jours enfermés dans un studio, mais leur voix devait être celle d'un enfant. 

Le résultat de ce travail sont les voix d'Emilio et de Valeria, des voix d'enfants en anglais et en espagnol. Le fait d'utiliser la même voix permet d'obtenir une expérience beaucoup plus fluide que s'il fallait changer de voix en fonction de la langue que l'on souhaite parler.

Pourquoi notre système est-il unique ?

Le vocabulaire de base et les voix bilingues sont des éléments fondamentaux. Le système doit cependant être flexible pour qu'elles puissent révéler tout leur potentiel. D'autres systèmes de CAA prennent en charge le multilinguisme. Ce qui fait de Proloquo2Go un système unique en son genre, c'est qu'il permet de restituer toutes les nuances du bilinguisme. Par exemple, il est possible de changer de langue plusieurs fois par phrase. Vous pourrez dire quelque chose comme « Make sure que quede bien tasty » ou « Has pagado los bills » ?

Au cours d'une conversation, les personnes bilingues empruntent souvent un mot à une langue alors qu'ils en parlent une autre. Un locuteur de l'espagnol américain utilisera par exemple, le mot « vacuum » à la place de l'équivalent espagnol, même si la phrase est elle-même en espagnol. Le bouton de personnalisation de Proloquo2Go prend en compte cette particularité. Vous pourrez changer le nom, la langue et la voix associés à chacun des boutons. Cela vous permet également d'utiliser la langue de cette manière sur votre système de CAA.

Capture d'écran de Proloquo2Go, montrant comment personnaliser la langue par bouton

L'impact

En 2015, un vocabulaire et des voix bilingues espagnol-anglais ont été intégrés à une mise à jour gratuite de Proloquo2Go. Les voix bilingues, disponibles également pour Proloquo4Text et Pictello, ont été téléchargées plus de 11 000 fois. Près de 5 % des utilisateurs de Proloquo2Go tirent avantage de la fonctionnalité bilingue. 

Mais, nous ne nous sommes pas arrêtés en si bon chemin. Après avoir réalisé la version anglais-espagnol, nous nous sommes attelé au même travail pour créer une version anglais-français pour nos utilisateurs Canadiens. Plus récemment, nous avons fait en sorte qu'une version néerlandais-français soit prise en charge pour nos utilisateurs Belges. 

Cela fait une grande différence pour les utilisateurs. Ils peuvent ainsi utiliser leur système de CAA tout au long de la journée. Leur permettre d'utiliser les langues et les voix auxquelles ils s'identifient augmente les chances qu'ils restent motivés. La probabilité qu'ils deviennent de bons communicateurs augmente également.

Cette innovation a eu un impact encore plus large. Alors que la CAA bilingue n'en était qu'à un stade théorique, nous nous trouvions engagés dans une voie sans issue. Puisque la CAA bilingue n'existait pas, il était impossible de trouver des formations bilingues. En prenant l'initiative, nous avons eu l'opportunité de prouver que la CAA bilingue était possible et qu'elle présentait un intérêt. Cela a permis à attirer l'attention des écoles.

Chez AssistiveWare, nous investissons dans ce type d'innovations car nous voulons contribuer au monde de la CAA et faciliter la vie des utilisateurs en apportant une valeur ajoutée. Nous participons à la reconnaissance de la diversité des utilisateurs dans le monde entier. Nous souhaitons que cette technologie profite au plus grand nombre.